Je vous présente toutes mes excuses par avance pour cette allusion au goût douteux, mais il faut bien le dire : en blogging aussi, la taille compte. Quelle est le bonne longueur d’un article de blog ? Tout dépendra de ce que vous avez à dire, mais aussi du cahier des charges de l’algorithme le plus connu et le plus confidentiel au monde, celui de notre vénéré Google. Voici donc quelques informations utiles, histoire de vous y retrouver dans la jungle des mots, des caractères et autres paramètres de référencement.

Caractère ? Signe ? Mot ? Kamoulox ?

Ces termes ne vous sont pas familiers, hormis le dernier ? Alors vous tombez bien.

👉 Un caractère est une lettre (majuscule ou minuscule) ou un signe de ponctuation.

👉 Un signe peut être un caractère (ah ben on est bien avancés…). C’est techniquement l’unité qui sert à la composition d’un texte, donc il peut s’agir d’une lettre, d’un signe de ponctuation, mais aussi d’une espace.

Si vous regardez dans l’onglet « Statistiques » de Word, vous avez le nombre de caractère sans espaces ET le nombre de caractère avec espaces, soit le nombre de signes.

Et pour ceux qui sont restés coincés sur la phrase précédente, je signale que je n’ai pas fait de faute, on dit bien UNE espace en typographie (GrammarNazieReprésente).

👉 Un mot, quand même ? Non ? Vraiment ? Vous ne savez pas ce que c’est ? Allez je me moque, c’est pas sympa, j’arrête. Un mot est un caractère ou un groupe de caractères qui se trouve entre deux espaces. Pour le comptage, ça se passe comme ça :

  • « ardoise » = un mot
  • « les ardoises » = deux mots
  • « l’ardoise » = un mot

Et ma longueur d’article de blog dans tout ça ?

On y vient, on y vient.

Pour que votre article soit repéré par les petits robots de Google, il est généralement préconisé de respecter les longueurs suivantes :

  • Fiche produit : entre 150 mots et 300 mots
  • Article d’actualité : entre 300 et 500 mots
  • Article avec potentiel viral (parce que rapide à lire et à partager, et aussi avec un peu de fond) : environ 600 mots
  • Article d’expert avec meilleur potentiel SEO : entre 1000 et 2000 mots
  • Article qui ne sera ni lu jusqu’au bout ni bien référencé parce que beaucoup trop long : plus de 3000 mots

Et là vous me dites, puisque les longueurs d’articles de blog sont calculées en nombre de mots, pourquoi est-ce qu’on s’est pris le melon avec les caractères et les signes ???

Alors et d’une, c’est parce qu’un peu de culture générale ça ne fait jamais de mal, et de deux parce que le nombre de caractère est essentiel pour déterminer la bonne longueur de votre métadescription. Et toc, vous l’avez pas vu venir celle-là.

👋 Une bonne métadescription compte environ 160 caractères : c’est l’unité de comptage utilisée par Google, qui accorde le même nombre de pixels à chaque métadescription dans ses pages de résultats.

Pour avoir une idée du nombre de mots que vous publiez, vous pouvez utiliser des compteurs en ligne. En voici trois :

Voilà, vous avez quelques bases pour pous y retrouver. Mais si jamais la rédaction d’articles de blogs vous paraît quand même insurmontable, détendez-vous, respirez un grand coup et contactez-moi !

Vous avez apprécié cet article ? Découvrez d’autres trucs de blogging grâce à cet article passionnant et plein de rebondissements sur les balises html. Je ne suis pas du tout en train de vous survendre la rédac web. Que nenni.