Vous débordez d’idées pour écrire vos articles de blog ? C’est super ! Par contre, vous n’avez aucune idée concernant la bonne structure à adopter pour que votre article soit à la fois agréable à lire et bien référencé ? Pas de panique, je vais vous donner les bases à connaître.

Un article de blog captive vos lecteurs non seulement parce que le sujet l’intéresse, mais aussi ET SURTOUT parce qu’il est bien écrit et clairement organisé. Ce n’est pas si compliqué que ça, il suffit d’un peu de méthode et de quelques trucs de référencement à connaître et qui marchent à tous les coups. Suivez le guide !

🎁  En plus à la fin de l’article je vous donne un petit bonus !

1. Organiser vos idées

Avant de vous lancer tête baissée dans la rédaction de votre article, rappelez-vous cette règle simple (que vous avez sûrement déjà entendue sur les bancs du lycée) : une idée = un paragraphe ! Pour vos articles de blog, c’est la même chose, à ceci près que vous pouvez ajouter des titres à chaque paragraphe.

2. Aérer votre texte

Les internautes parcourent le web le plus souvent depuis leur smartphone : il est donc impératif de bien aérer votre texte pour un confort de lecture optimal.

Ajoutez des espaces entre les paragraphes, rendez le contenu agréable avec des illustrations ou et émojis : plus votre contenu sera aéré, plus vous inciterez le lecteur à rester sur votre page.

3. Structurer vos titres et sous-titres

Voici un exemple de structure qui fonctionne et que vous pouvez dupliquer dans chaque article :

  • TITRE (balise H1)
  • Chapô
  • Sous-titre (balise H2) + paragraphe
    • Sous-sous-titre (balise H3) + pagagraphe)
    • Sous-sous-titre (balise H3) + pagagraphe)
  • Sous-titre (balise H2) + paragraphe
    • Sous-sous-titre (balise H3) + pagagraphe)
    • Sous-sous-titre (balise H3) + pagagraphe)
  • Call To Action (inviter le lecteur à agir)

Attention : respectez bien l’ordre logique des balises (ne passez pas directement du H1 au H3 par exemple).

Si votre article est court, l’utilisation des sous-sous-titres n’est pas nécessaire. Pensez toutefois à insérer un sous-titre tous les 300 mots environ pour rendre la lecture plus agréable.

4. Ajouter une illustration

Vous avez le choix concernant l’illustration : cela peut être une photo, un dessin, un schéma, un GIF animé, une facilitation graphique, un tableau…

Quel que soit le format choisi, pensez à respecter ces deux critères :

  • placer au moins une illustration dans votre article (entre le titre et le chapô par exemple)
  • choisir une illustration pertinente par rapport à votre sujet
  • choisir un formet d’image adapté (pas trop lourd, pour éviter un temps de chargement trop long) : une photo en format JPEG de 800 x 600 pixels, c’est parfait.

5. Inviter le lecteur à l’action

A la fin de votre article, n’hésitez pas à inciter le lecteur à agir :

  • Ajoutez un bouton vers votre page de contact
  • Posez une question à laquelle vous invite à répondre dnas les commentaires
  • Donnez un conseil à appliquer rapidement
  • Proposez la lecture d’un autre contenu sur le même thème
  • Etc.

Il est important de ne pas laisser le lecteur sur sa faim et de le guider vers la prochaine étape.

Allez, comme promis : le bonus ! Je vous invite à télécharger un exemple de gabarit éditorial qui vous servira de pense-bête lors de la rédaction de vos articles de blog.

Voilà, vous avez désormais la recette pour un aticle bien structuré, il n’y a plus qu’à la suivre ! Si vous n’avez pas le temps de vous y mettre, faites appel à une spécialiste de la rédaction web pour vous accompagner dans la rédaction de vos articles.

👉 Vous avez apprécié cet article ? Alors vous aimeriez sûrement en savoir plus sur le SXO, ou l’adaptation des contraintes du référencement naturel pour un meilleur confort de lecture !