Dans une autre vie, je m’appelais Latchetch et j’habitais en région Rhône-Alpes-Auvergne…

En plus de mes divers jobs dans la gestion de projets, j’étais chroniqueuse pour Lyon CityCrunch, un blog sur les idées de sorties et les bons plans à Lyon. Fort de son succès, ce blog grossissait à vue d’oeil et s’est progressivement exporté à Montpellier, Lille, Grenoble, et même Montréal.

Le challenge : passer de chroniqueuse occasionnelle à responsable d’équipe

Après 2 ans et plus de 40 articles pour Lyon CityCrunch, quand j’ai annoncé que je déménageais à Saint-Etienne, on m’a demandé tout naturellement de prendre la tête de la déclinaison stéphanoise du blog.

Et c’est ainsi qu’en 2015, je suis devenue « chef de village » de Saint-Etienne CityCrunch. Il s’agissait du premier blog stéphanois sur les meilleurs adresses de restaurants et de bars, les idées de sorties et d’activité dans la région.

Concrètement, quelles étaient mes misisons ?

👩‍🔧 Gérer le back-office sous WordPress.

👩🏻‍🏫 Recruter les chroniqueurs et les former.

✍🏼 Assurer la publication régulière d’articles, selon un calendrier éditorial défini.

📡 Diffuser les articles sur la page Facebook su blog et assurer le rôle de community manager.

Cette aventure a duré 2 ans, jusqu’à ce que je quitte Saint-Etienne pour un job à Paris. 

Animer un blog influent : ce qui a marché, ce qui n’a pas fonctionné

💚 J’ai mis à la fois mon amour de l’écriture et mon sens quasi maniaque de l’organisation au service d’un projet que j’étais seule à gérer : être à la barre était un véritable kif !

Les secrets du succès ?

  • Une équipe de chroniqueurs impliquée et motivée pour faire rayonner leur ville
  • Des publications régulières, 3 fois par semaine à heure fixe, relayées et commentées sur Facebook
  • Des articles bien ciblés et souvent drôles !

Toutefois, certaines choses n’ont pas bien fonctionné, principalement parce que je manquais d’expérience en communication événementielle :

  • J’aurais aimé organiser davantage d’événements IRL afin de rencontrer la communauté des fans
  • J’ai manqué de temps et d’accompagnement pour développer des partenariats avec des médias, des associations ou des établissements locaux, ce qui aurait pu booster davantage la popularité du blog.

Bilan ? Le blog a rencontré un franc succès et est passé de 0 à 3500 fans Facebook en l’espace de deux ans.

J’ai tiré les leçons de cette super expérience en décidant de me perfectionner sur le rédactionnel et la gestion du back-office et de laisser la partie événementielle à d’autres, plus compétents que moi !

✍️ Retrouvez mes autres expériences en gestion de contenu pour le web dans mon book pro.